Investissement en bloc : 4,4 Md€ placés en France au 1er semestre (Immostat)

Logement privé
Outils
TAILLE DU TEXTE
Au premier semestre 2021, le montant global des investissements résidentiels en bloc sur le territoire français s’élève à 4,4 Md€, selon Immostat, soit une hausse de 23 % par rapport à la même période en 2020. Selon la méthodologie du GIE (qui s’associe, sur ces chiffres résidentiels, à BPCE Solutions Immobilières, Foncia Valorisation et Ikory), ce montant représente le montant des actifs résidentiels en bloc "acquis pendant une période donnée par des acteurs en vue de retirer un rendement financier de la détention du bien acquis". Dans le détail, les actifs résidentiels classiques et intermédiaires ont rassemblé l’écrasante majorité des montants placés, soit 4,2 Md€ (en hausse de 31 %), tandis que les biens résidentiels gérés (Immostat compte les résidences étudiantes et séniors hors Ehpad ainsi que les résidences de coliving et les actifs résidentiels mixtes) restent à la marge, avec 222 M€ (-44 %). L’investissement en bloc (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Traits Urbains "Les 100 qui font la ville" en 2021 vient de paraître !

TU 123 250