Les incertitudes économiques pèsent sur l'investissement résidentiel au 2ème trimestre

Le logement
Outils
TAILLE DU TEXTE
Début de ralentissement pour l’investissement résidentiel au 2ème trimestre, après un début d’année sur les chapeaux de roue. Selon les derniers chiffres Immostat (GIE + BPCE Solutions immobilières, Foncia Valorisation et Ikory), le volume global des actifs résidentiels en bloc atteint 566,3 M€ au T2 (-47 % vs T2 2021), totalisant ainsi sur le semestre 3,657 Mds€ (-18 % vs S1 2021). "Nous constatons depuis mars 2022 une hésitation des professionnels, obligés de revoir leur plan d’action à la lumière de la nouvelle donne du marché des taux. Le deuxième trimestre est le reflet de cette hésitation avec des transactions dont la signature a été remise dans le temps", explique Guillaume Atten, directeur d’Ikory Capital Markets. Et si les sociétés de conseil observent le même attentisme, ils mettent toutefois en avant le fort intérêt de cette classe d’actif auprès des investisseurs. "Plusieurs portefeuilles importants devraient être finalisés au (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Sociétés citées


Traits Urbains n°129 vient de paraître !

Couv TU129 250 002