Marché francilien des bureaux : le locatif en forme ; l'investissement en demi-teinte

Bureaux
Outils
TAILLE DU TEXTE
Le premier trimestre de l’année s’avère prometteur pour le marché des bureaux franciliens. La demande placée (volume des transactions locatives et ventes à utilisateurs) recensée par Immostat pour la période s’élève à 503 900 m2, en hausse de 40 % par rapport au premier trimestre 2021. L’offre immédiate sur la région à fin de période s’établit à 4 082 000 m², en hausse de 8 % par rapport à son niveau il y a un an. Pour autant, l’offre reste hétérogène selon les sous-marchés franciliens, tout comme les taux de vacance, qui restent encore très bas dans les secteurs les plus demandés, Paris QCA, Centre Ouest et La Défense. Le démarrage de l’investissement sur ce premier trimestre reste, lui, "préoccupant" pour les conseils du GIE. Avec un montant global en immobilier d’entreprise de 4,6 Mds€, la baisse par rapport au T1 2021 se chiffre à 7 %. En Ile-de-France, ce montant s’élève à 2,9 Mds€, en baisse de 16 % par rapport (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Sociétés citées


Traits Urbains n°130/131 vient de paraître !

Couv TU129 250 002

Les dernières vidéos

FPU 14/11/2022 – Ecoquartier fluvial de L'Île-Saint-Denis : une exemplarité olympique
FPU 14/11/2022 - Urban print, logiciel d'évaluation environnementale des projets urbains
FPU 14/11/2022 - L'Aréna, une nouvelle définition de l'urbanité
FPU 14/11/2022 – Quartier de Gares du Grand Paris : la ville du nouveau métro
FPU 14/11/2022 – Kardham Architecture face au défi climatique