Icade joue la pluralité de ses métiers contre les incertitudes économiques, sanitaires et géopolitiques

Les acteurs
Outils
TAILLE DU TEXTE
Icade fait état de résultats semestriels solides, tous métiers confondus. Le chiffre d’affaires part du groupe s’élève à 822,8 M€ sur les six premiers mois de l’année (+ 6,3 % par rapport au S1 2021). Un résultat que la filiale de la CDC explique notamment par l’augmentation des revenus locatifs des deux foncières – Tertiaire et Santé – et la croissance du chiffre d’affaires économique de la promotion. "Bonnes performances opérationnelles et financières" des deux foncières Côté tertiaire, les revenus locatifs (181 M€) sont en légère baisse par rapport au S1 2021 du fait d’un important nombre de cessions (442 M€ sur le semestre), qui n’a pas été compensé par les acquisitions (123 M€ ; 115 M€ part du groupe) et livraisons dont a bénéficié le groupe. "Hors impact de ces cessions, les revenus locatifs afficheraient une croissance de 5,9 %". L’indexation semestrielle des loyers a profité à la foncière tertiaire, qui (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Sociétés citées

Personnes citées


Traits Urbains n°129 vient de paraître !

Couv TU129 250 002