Classement des Promoteurs 2022 : une profession aux avant-postes des mutations sociétales

Les acteurs
Outils
TAILLE DU TEXTE

La 34ème édition du Classement des Promoteurs – l’enquête menée par la rédaction d’Innovapresse auprès d’une soixantaine de sociétés et groupes du secteur – souligne bien, cette année, les grandes mutations sectorielles à l’œuvre. Tant dans les chiffres que dans les faits marquants et stratégies de ses acteurs. Pour la deuxième année, la profession était à l’honneur lors d’une soirée de remise de prix organisée par Innovapresse le 6 juillet 2022 dans les appartements des Salons Hoche. Cet événement a consacré 20 lauréats dans 14 catégories. Là encore, un large panorama de savoir-faire et une démonstration de la créativité, de l’ingéniosité et des talents mis à l’œuvre par les promoteurs.

18 mois de manèges à sensations

Il est encore difficile, à mi-année 2022, d’évoquer une reprise, franche et sérieuse, pour qualifier ces 18 derniers mois. Plutôt l’impression d’un manège à sensations ! L’année 2021 a d’abord commencé avec une période encore grevée par la crise sanitaire, rapidement talonnée par une reprise d’espoir avec les campagnes de vaccination. Mais L’euphorie est restée de courte durée : remontée épidémique, guerre en Ukraine, inflation croissante et remontée des taux d’intérêt… la fin 2021/début d’année 2022 vient mettre à mal les économies mondiales. Pour autant, passées les périodes successives de confinement, les Français tirent quelques leçons de cette crise sanitaire, notamment en matière de confort personnel. A commencer par leur "chez-soi". Nombre d’observateurs du marché immobilier ont évoqué dès le début 2021 un exode urbain, au bénéfice de villes moyennes, périphériques ou rurales. Le message de "bien vivre", de besoin de nature à proximité – quitte à la faire revenir en coeur de ville -, est bien capté par les promoteurs. Les mentalités évoluent, les projets aussi. Les remises en cause ne se limitent pas au seul marché résidentiel. Oui, le "télétravail forcé" dû aux confinements a globalement été mal vécu. Mais ce mode de travail a aussi permis de voir midi à sa porte : pour les salariés, modulo une certaine organisation, le gain de temps de transport se paye en efficacité. Un gain perçu par la plupart des utilisateurs, qui y voient plusieurs atouts : économies, confort, services, vertus environnementales, attraction des "talents"… Là encore, nombreux sont les programmes tertiaires qui tirent leur essence de cette mouvance.

Les différentes fiches de ce Classement des Promoteurs, mais aussi le palmarès de cette édition 2022 des Prix, mettent bien en avant cette nouvelle donne : nombre de sociétés s’engagent vers plus de vertuosité, tant en matière de confort de vie, d’usage, que de responsabilité environnementale ; elles privilégient plus souvent la mixité et la "vision macro" à l’îlot isolé de son environnement ; concertation et co-construction ne sont plus des gros mots… La concrétisation, par les projets immobiliers, d’un changement de paradigme.

Couv CP2022

Un top 20 "VA réservés" qui consacre les leaders, mais gare à la concurrence !

Catégorie "star" de ce Classement des promoteurs, le "Top 20" des plus importants volumes d’affaires globaux réservés n’évolue guère d’une année sur l’autre : Nexity (5,172 Mds€) et Altarea (3,597 Mds€) restent toujours en tête, mais les écarts entre leader et challengers se réduisent ! Tout comme les places suivantes : Vinci Immobilier (2,704 Mds€) à la 3ème place, suivi de près par Bouygues Immobilier (2,602 Mds€). A noter également la percée de Bassac (1,794 Mds€), qui se hisse à la cinquième place, à la faveur de l’intégration de Marignan (acquise en août 2021) ; celle de 6ème Sens Immobilier (781,5 M€), qui passe de la 23ème à la 15ème place ; et la perte de vitesse de Kaufman & Broad (1,458 Mds€), qui passe de la 3ème à la 9ème place, la société de promotion avait connu une belle activité tertiaire en 2020. Les autres sociétés de ce top conservent, peu ou prou, leur classement par rapport à l’année précédente, les évolutions ne dépassant pas les trois places d’écart d’une année sur l’autre.
Soulignons cette année les meilleures progressions en volume d’affaires global réservé, d’une année sur l’autre. Deux promoteurs se distinguent par un doublement de volume : LP Promotion (+113,6 %), passant de 205,5 M€ en 2020 à 439 M€ en 2021 ; et Groupe Gambetta (+109,1 %), de 101,1 M€ à 211,3 M€. Viennent ensuite six promoteurs dont la progression dépasse les 50 % d’une année à l’autre : Caudard Breille Group (+89,2 %), passant de 34,4 M€ à 65,1 M€ ; Priams (+68,5 %), de 142,8 M€ à 240,6 M€ ; Demathieu Bard Immobilier (+68 %), de 225,6 M€ à 379 M€ ; Sogeprom (66,6 %), de 511,8 M€ à 852,9 M€ ; ID&AL groupe (57,7 %) ; de 91 M€ à 143,5 M€ ; 6ème Sens Immobilier (55,1 %), de 504 M€ à 781,5 M€ ; et Tagerim (+51,4 %), de 74 M€ à 112 M€. A noter également la progression d’Ogic qui clôture le "Top10" avec une progression de 47,9 % : de 576,7 M€ à 853,2 M€.

soiree cp2022

Prix du CP 2022 : le palmarès complet

La cérémonie de remise des prix – introduite par Gaël Chervet, directeur de la publication, et animée par Jean-Baptiste Favier, rédacteur en chef immobilier et nouveaux médias – a couronné les programmes et initiatives qui ont fait bouger les lignes de la profession, au travers de 20 catégories :

  1. Le Ray, Nice (Vinci Immobilier) lauréat dans la catégorie « Végétalisation / Résidentiel »
  2. Le Bois Lilas, Saint-Jacques-de-la-Lande (Lamotte) lauréat dans la catégorie « Végétalisation / Tertiaire »
  3. L’Oyat, Lacanau (ID&AL groupe) lauréat dans la catégorie « Rénovation / Résidentiel »
  4. Urbia, Clichy (WO2) lauréat dans la catégorie « Rénovation / Tertiaire »
  5. Rue Gachet, Marseille (Quartus) lauréat dans la catégorie « Restructuration »
  6. Utopia, Bruz (Groupe Launay) lauréat dans la catégorie « Architecture / Résidentiel »
  7. Parenthèse, Marcq-en-Baroeul (Aire Nouvelle/Aventim) lauréat dans la catégorie « Architecture / Tertiaire »
  8. Arborescence, Angers (Vinci Immobilier) lauréat dans la catégorie « Cadre de vie / Mixité »
  9. I-TER, Le Bouscat (Spie batignolles immobilier) lauréat dans la catégorie « Cadre de vie / Mixité »
  10. Casa Barbara, Levallois (Novaxia/Demathieu Bard Immobilier) lauréat dans la catégorie « Résidence services »
  11. Offre de coliving avec Cutwork (Bouygues Immobilier) lauréat dans la catégorie « Coliving »
  12. Rayon (Morning/Nexity) lauréat dans la catégorie « Coworking »
  13. Paris Venelles (Giboire) lauréat dans la catégorie « Bas carbone – Résidentiel »
  14. Flora, Nanterre, (Woodeum) lauréat dans la catégorie « Bas carbone – Programme mixte »
  15. Le Monterosso, Colombes (Verrecchia) lauréat dans la catégorie « Matériaux bio/géo-sourcés »
  16. Sorita, Montreuil (Valoptim) lauréat dans la catégorie « Smart & Green »
  17. Iconic, Cap d’Agde (Kaufman & Broad) lauréat dans la catégorie « Innovation énergétique »
  18. Artemisia, Joinville-le-Pont (Crédit Agricole Immobilier) lauréat dans la catégorie « Engagement solidaire »
  19. Terre d’Emma, Grenoble (Groupe Gambetta) lauréat dans la catégorie « Immobilier durable »
  20. Wood Up, Paris (REI Habitat) lauréat du Grand Prix du Classement des Promoteurs 2022.

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Traits Urbains n°129 vient de paraître !

Couv TU129 250 002